Mettre en place un arrosage automatique pour son jardin

Un système d'arrosage automatique nous aidera à planter et à entretenir les plantes de notre jardin confortablement et en toute simplicité. Il suffit de le programmer pour que l'eau atteigne notre pelouse, nos arbres et nos fleurs, par exemple. Pour bien choisir ce système, il y a quelques paramètres importants à connaître. Les voici !

Quels sont les critères de choix ?

Pour mettre en place un système d’arrosage automatique dans son jardin, voici les éléments à prendre en compte :

  • L’espace disponible : les systèmes d’arrosage pour les grands jardins diffèrent de ceux des vergers et des terrasses. Les systèmes par aspersion permettent de couvrir un grand terrain. Alors que l'irrigation au goutte-à-goutte est plus efficace pour un petit jardin. Les systèmes d'irrigation hydroponiques par contre conviennent à une serre de n'importe quelle taille.
  • Le programmateur : c'est l'élément à partir duquel on va contrôler les fonctions du système d'irrigation (temps, débit, etc.). Il est pratique d'en choisir un avec un écran LCD et des cadrans ergonomiques.
  • Les électrovannes : leur fonction est d'ouvrir ou de fermer le circuit selon la configuration du programmeur. Si le système en a plusieurs et que le programmateur le permet, nous pouvons contrôler plusieurs lignes d'irrigation indépendamment.
  • Les capteurs : les systèmes d'irrigation à capteur de lumière du jour et de pluie automatisent le processus d'arrosage. Ils s’adaptent aux conditions météorologiques pour un plus grand confort de l'usager.
  • Les câbles de liaison : ce sont les éléments qui relient le programmateur à l'électrovanne. Ils doivent avoir un bon revêtement imperméable.
  • Les tuyaux : Pour acheter un tuyau d'arrosage adapté, il faut opter pour les modèles en PVC. Ceux-ci sont très résistants au soleil, au froid et à la chaleur. Par conséquent, ils sont les plus adaptés à l'extérieur. Ils sont également très flexibles et peuvent avoir des sorties d'eau indépendantes.
  • La pompe à pression : sa puissance dépendra des caractéristiques de l'installation et de la surface à arroser. On doit bien le calculer, car c'est l'un des aspects qui affecte le plus le prix des systèmes d'irrigation automatiques. Dans certains cas, ils peuvent également avoir besoin d'un réducteur de pression, ce qui rendrait le tout plus coûteux.

Quels sont les différents types de systèmes d’arrosage automatique ?

On peut distinguer les types de systèmes d'arrosage suivants :

  • Systèmes d'arrosage goutte à goutte : l'eau sort du tuyau goutte par goutte. Celui-ci est appliqué directement au sol, ce qui minimise l'évaporation. De plus, il permet un contrôle précis du débit d'eau émis. Et lorsqu'il est appliqué directement à l'endroit souhaité, il ne permet pas la prolifération des mauvaises herbes.
  • Systèmes d'arrosage par aspersion : l'eau des tuyaux est évacuée grâce à des dispositifs appelés arroseurs. Ils la pulvérisent et la projettent à une certaine distance. Cela permet de réduire le nombre de canalisations nécessaires pour irriguer une parcelle et de contrôler précisément la quantité d'eau utilisée. De plus, ces gicleurs peuvent être fixes ou pivoter sur leur propre axe.
  • Systèmes d'arrosage par micro-aspersion : il s'agit d'une variante du type précédent. Mais qui utilise des asperseurs capables de pulvériser de l'eau en de plus petites gouttes. Ils permettent de fournir l'eau de manière nébulisée.
  • Systèmes d'arrosage hydroponiques : il s'agit du système recommandé pour les serres. Les plantes sont placées surélevées au-dessus du sol et dans un pot. Le tuyau pénètre dans le sol et dépose l'eau directement à la racine. Son principal avantage est qu'il peut également transporter des nutriments, des engrais, du fumier…

Quels sont les avantages offerts par ces systèmes ?

L’automatisation de l’arrosage est certainement le principal avantage de ce système. Il facilite énormément la tâche, contrairement à l’arrosage manuel qui s’avère fastidieux. Ceux à déclenchement automatique via des capteurs sont d’ailleurs très innovants. Mais leur acquisition implique encore un investissement important. Toutefois, ils permettent de garantir un arrosage optimal et régulier du jardin. Ce qui contribue énormément à sa qualité et sa durée de vie.